Cette page contient de rappels des notions de secourisme pour des personnes qui ont déjà eu une formation de secourisme urgence garderie. Ce guide de secourisme réalisé par la Croix-Rouge regroupe les gestes de premiers secours permettant de sauver des vies.
Sources: http://www.servicevie.com

Ampoule
Une ampoule, ou phlyctène en langage médical, est une brûlure superficielle de la peau causée principalement par une friction, une pression trop forte ou une trop grande chaleur. Une situation fréquente en randonnée ou lorsqu'on étrenne de nouveaux souliers!
Ce que vous devez faire:
1. Ne crevez pas une ampoule. Les ampoules sont formées par l'organisme pour protéger une région lésée.
2. Sans trop serrer, placez un large bandage sur l'ampoule pour ne pas la crever.
3. Si l'ampoule crève, lavez délicatement la région avec de l'eau et un savon doux et couvrez-la avec une compresse stérile et un bandage. Il est important de garder intact le «toit» de l'ampoule qui forme une protection naturelle contre les microbes.
4. Si l'ampoule est ouverte, percée ou déchirée, coupez la peau souillée (uniquement celle qui est décollée) avec des ciseaux stériles, lavez délicatement la région avec de l'eau et un savon doux et couvrez-la avec une compresse stérile et un bandage.
Note:
Si l'ampoule est grosse ou si plusieurs ampoules recouvrent une surface importante, consultez un médecin.



Blessure à la bouche et aux dents
Les blessures à la bouche subies durant une activité sportive sont légères. Malgré tout, leur coût est souvent élevé, surtout si les dents sont endommagées. Un seul coup peut engendrer des mois de traitement et des coûts variant de quelques centaines à des milliers de dollars.
Ce que vous devez faire:
1. Penchez la tête de la personne blessée vers l'avant pour éviter qu'elle ne s'étouffe en avalant du sang.
2. Exercez une pression directe sur les blessures de la bouche. Utilisez un morceau de gaze ou un linge propre pour recouvrir le trou laissé par la dent tombée. Demandez à la personne de maintenir la compresse en place en gardant les dents serrées.
3. Recueillez la dent perdue. Immergez-la dans de l'eau froide ou du lait. Évitez de toucher à la partie brisée ou à la racine.
4. Appliquez du froid s'il y a enflure.
5. Consultez immédiatement un dentiste pour qu'il réimplante la dent. La réparation a des chances de réussir si elle est faite dans l'heure qui suit.
6. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
Note:
Du sang et des dents tombées peuvent obstruer les voies aériennes.



Blessure à la tête
Toute blessure à la tête doit être prise au sérieux, même si, après la blessure, l'enfant peut marcher et ne se plaint pas. Un temps de repos, de préférence couché, et une observation constante sont nécessaires.
Signes et symptômes:
- Mal de tête
- Étourdissements ou désorientation
- Nausées ou vomissements
- Somnolence ou perte de connaissance
- Écoulement de sang ou d'un liquide des oreilles ou du nez
- Pupilles inégales ou incapacité des yeux de bouger ensemble
- Convulsions
- Difficulté à bouger ou à utiliser les bras ou les jambes
- Bosse ou enflure sur la tête
Ce que vous devez faire:
1. Vérifiez si la personne est consciente. Demandez-lui: « Est-ce que ça va? »
2. Si la personne est consciente et que vous craignez une blessure au cou, immobilisez la tête sans la changer de position. Pour ce faire, utilisez ce que vous avez sous la main qui vous permet de la maintenir en place.
3. Appelez les Services médicaux d'urgence 9-1-1.
4. Si la personne saigne, couvrez la plaie d'une compresse et appliquez-y directement une légère pression.
5. Maintenez la compresse en place à l'aide de sparadrap ou d'un bandage.
6. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
7. Si la personne est inconsciente, appelez à l'aide et chargez quelqu'un de faire venir une ambulance.


Corps étranger dans l'œil
S'il est assez facile de se débarrasser d'une poussière ou d'un grain de sable dans les yeux, l'exercice est beaucoup plus complexe lorsque le corps étranger est logé dans la cornée (éclats de métaux ou de verre) ou s'il est de grande taille. Ces objets peuvent être responsables d'un traumatisme et entraîner des problèmes de vision.
Pour extraire un insecte ou une poussière, utilisez un coin de mouchoir propre ou une compresse en écartant doucement les paupières avec votre pouce et votre index. Si l'objet est planté dans la cornée ou s'il est invisible, n'essayez pas de l'extraire.
Ce que vous devez faire:
1. Dites à la personne de ne pas frotter l'œil blessé.
2. N'essayez pas d'extraire vous-même un corps étranger qui semble adhérer à l'œil ou y être logé de quelque façon que ce soit.
3. Couvrez l'œil blessé avec un pansement lâche pour réduire les mouvements oculaires.
4. Évitez de presser le corps étranger contre l'œil.
5. Appelez le 9-1-1.
6. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
Note:
On peut enlever les petites particules qui n'adhèrent pas à l'œil en demandant à la personne de cligner des yeux ou en rinçant l'œil avec de l'eau. Si la douleur persiste ou s'il semble y avoir une éraflure à la surface de l'œil, consulter un médecin.



Coup de chaleur
À surveiller:
- Peau chaude, sèche et rouge
- Absence de transpiration
- Température élevée (39oC, 102oF)
- Maux de tête, nausées, vomissements
ATTENTION: le coup de chaleur peut être mortel. S'il est grave, la personne peut perdre connaissance.
Ce que vous devez faire:
1. Appelez les urgences / 9-1-1.
2. Installez la personne dans un endroit frais et ombragé.
3. Épongez tout le corps à l'aide d'eau tiède ou fraîche, éventez la personne. Utilisez des contenants réfrigérants et placez-les aux aines, sous les aisselles et sur la nuque. Assurez-vous de ne pas les placer directement sur la peau.
4. Si la personne est consciente et n'a pas de nausées, donnez-lui quelques gorgées d'eau.
5. Réconfortez-là.
6. Assurez des soins continus jusqu'à l'arrivée du personnel des services médicaux d'urgence.


Coupure et plaie
La gravité des plaies et des coupures varie en fonction de leur profondeur, de leur taille et de leur localisation. L'entaille provoquée par un couteau de cuisine ou une lame de rasoir est le plus souvent bénigne. Elle est tout de même une porte ouverte à l'infection. Il est donc important d'intervenir.
Ce que vous devez faire:
1. Le saignement est habituellement minime. Si ce n'est pas le cas, consultez la fiche Les hémorragies.
2. Lavez la plaie à grande eau. Si possible, rincez la plaie pendant 5 minutes avec de l'eau propre.
3. Appliquez un onguent ou une crème antibiotique en suivant les recommandations d'un pharmacien. Si la personne a une intolérance aux antibiotiques, n'appliquez pas d'onguent.
4. Couvrez la plaie à l'aide d'un pansement stérile ou d'un bandage.


Écharde
Une écharde est un petit fragment d'un corps quelconque (généralement du bois) qui est entré sous l'ongle ou sous la peau. Mal soignée, elle peut provoquer une infection, d'où l'importance de la retirer rapidement. Si la plaie n'est pas enflée ou rouge, l'écharde peut sortir toute seule au bout de quelques jours. Par contre, si l'écharde paraît très enfoncée, il vaut mieux consulter un médecin.
Ce que vous devez faire:
1. Lavez la zone autour de l'écharde.
2. Si un bout de l'écharde sort de la peau, utilisez une pince à épiler, préalablement désinfectée par un tampon d'alcool, pour l'extraire. Tirez sur l'écharde en suivant l'angle de son implantation dans la peau.
3. Si l'écharde a complètement pénétré sous la peau, utilisez une aiguille, aussi désinfectée avec un tampon d'alcool, pour l'enlever. À l'aide de l'aiguille, écartez doucement la peau autour du point de pénétration de l'écharde. Enlevez l'écharde avec une pince à épiler.
4. Lavez la peau avec de l'eau et du savon. Couvrez la blessure avec un pansement.
Note:
Si la peau s'infecte autour de l'endroit où se trouvait l'écharde (rougeur et sensibilité au toucher), consultez un médecin.



Entorse et foulure
Les entorses en fouleur peuvent causer de la douleur et de l'enflure. Et, au début, il peut être difficile de distinguer les deux. Pour vous aider, l'entorse est la conséquence d'une chute ou d'un mouvement soudain qui entraîne une élongation ou une déchirure d'un ou plusieurs ligaments de l'articulation, alors que la foulure survient lorsqu'on s'étire un muscle.
Il est possible de traiter les entorses et les foulures qui ne sont pas très sérieuses à la maison, mais les entorses plus graves doivent être examinées par un médecin.
Ce que vous devez faire:
1. Vous devez appeler le 9-1-1 si vous soupçonnez une blessure à la tête, au cou ou au dos, si la blessure rend la marche difficile, s'il y a une blessure au fémur ou au bassin, si le niveau de conscience de la personne est altéré.
2. Demandez à la personne de ne plus bouger et placez-la dans une position confortable.
3. Immobilisez le membre blessé dans la position trouvée.
4. Appliquez une compresse froide sur la région blessée pendant 20 minutes toutes les heures pendant les premières 24 à 48 heures. Enveloppez les glaçons dans une serviette ou un linge pour qu'ils ne soient pas en contact direct avec la peau.
5. Si possible, élevez le membre blessé au dessus du niveau du coeur. Ne le faites pas si ce mouvement est trop douloureux.
6. Consultez un médecin.


Épuisement dû à la chaleur
À surveiller:
- Peau fraîche, moite, pâle ou empourprée
- Maux de tête
- Épuisement
- Faiblesse et vertige
- Nausées et vomissements
Ce que vous devez faire:
1. Installez la personne dans un endroit frais et ombragé.
2. Desserrez les vêtements et enlevez les vêtements trempés de sueur.
3.  Mettez de l'eau fraîche sur la personne et l'éventer pour favoriser l'évaporation.
4. Si la personne est consciente, lui faire boire de l'eau à petites gorgées pour compenser la perte de liquide.
5. Réconfortez-la.
Note:
Si la température de la personne s'élève et qu'il ne transpire plus, référez-vous à la fiche intitulée Le coup de chaleur.



Éraflure
Le traitement des coupures et des éraflures dépend de leur gravité et de leur cause. La guérison dépend d'un bon nettoyage initial et de la vigilance quant à la possibilité d'infection. Dans la plupart des cas, il faut une à deux semaines pour guérir une égratignure ou une éraflure.
Ce que vous devez faire:
1. Nettoyez la région éraflée à grande eau avec du savon. Si possible, rincez la plaie pendant cinq minutes à l'eau courant.
2. Évitez de mettre du savon sur la plaie pour ne pas l'irriter. Vous pouvez utiliser des pinces désinfectées à l'alcool pour enlever la saleté qui persiste après le nettoyage.
3. Asséchez la peau avec une compresse de gaze stérile.
4. Appliquez un onguent ou une crème antibiotique sur la plaie (vérifiez si la personne est allergique avant).
5. Recouvrez la plaie avec une compresse stérile non adhérente.
Note:
Consultez un médecin si l'éraflure est étendue sur une grande surface, si la blessure est profonde ou si elle s'infecte. Il y a infection lorsque la peau devient plus rouge, plus enflée et plus sensible.



Étouffement chez le bébé de moins d'un an
Lorsqu'un bébé de moins d'un an s'étouffe, il ne faut pas entraver les efforts qu'il déploie pour expulser l'objet, et ce, tant et aussi longtemps qu'il respire et qu'il tousse. De plus, il ne faut pas lui donner de tapes dans le dos. Restez avec lui et surveillez-le étroitement.
Désobstruction des voies respiratoires chez le bébé conscient
Si le bébé est conscient, ne respire pas, est incapable de tousser ou émet un son aigu,
Ce que vous devez faire:
1. Placez le bébé sur le ventre, la tête vers le bas, le corps sur votre main et votre avant-bras. Soutenez-lui fermement la tête en lui tenant la mâchoire. Posez votre avant-bras sur votre cuisse;
2. Avec la paume de la main, donnez 5 tapes fermes entre ses omoplates;
3. Si l'objet n'a pas été expulsé, placez le bébé le dos sur vos cuisses, sa tête vers le bas. Soutenez sa tête avec votre main;
4. Tracez une ligne imaginaire entre ses mamelons et placez 2 doigts juste sous cette ligne;
5. Exercez 5 pressions suffisantes pour que la poitrine enfonce de 1/3 à ½ de sa profondeur;
6. Alternez les tapes dans le dos et les poussées thoraciques jusqu'à ce que l'objet soit délogé ou jusqu'à ce que le bébé commence à pleurer à respirer ou à tousser ou jusqu'à ce qu'il perde conscience.
Note:
Si l'objet est délogé ou si le bébé pleure, respire ou tousse, réconfortez-le, calmez-le et gardez-le au chaud. Et surtout, consultez un médecin.
Si le bébé perd conscience, appelez le 9-1-1. Ils vous guideront pour les étapes suivantes.



Étouffement chez l'enfant de plus d'un an
Les manœuvres à appliquer en cas d'étouffement varient suivant l'âge et l'état de la victime. Si l'enfant respire spontanément, encouragez ses efforts de toux. Par contre, si sa respiration devient difficile, sifflante, ou s'il ne respire plus, il est impératif d'intervenir avec des techniques de désobstruction.

Enfant conscient avec obstruction des voies respiratoires
Ce que vous devez faire:
Si l'enfant ne peut pas parler, respirer ou si sa respiration est sifflante
1. Placez-vous derrière l'enfant (à genou si l'enfant est très jeune)
2. Former un poing avec votre main et placez-là juste au dessus du nombril. Placer l'autre main par-dessus.
3. Exercer des poussées rapides vers l'intérieur et vers le haut de l'abdomen.
4. Continuer les poussées jusqu'à ce que l'objet soit délogé ou que l'enfant perde conscience.

Enfant inconscient avec obstruction des voies respiratoires
Lorsqu'un enfant s'étouffe et qu'il perd connaissance, la première chose à faire est d'intervenir immédiatement. Si vous n'êtes pas seul, demandez à quelqu'un d'appeler une ambulance immédiatement.
Examinez l'intérieur de la bouche de l'enfant en maintenant la langue et la mâchoire vers le bas. Si vous voyez l'objet et que vous êtes capable de l'enlever, faites-le en prenant soin de ne pas pousser l'objet plus loin dans la trachée. Si vous ne voyez rien, faites la désobstruction des voies respiratoires.
Ce que vous devez faire:
1. Renversez la tête de l'enfant en arrière pour dégager les voies respiratoires. Soulevez le menton d'une main et appuyez sur le front de l'autre.
2. Pincez les narines avec la main qui repose sur le front.
3.  Posez votre bouche sur celle de l'enfant de façon hermétique et faites une insufflation lente. Du coin de l'œil, regardez si la poitrine se soulève. Si l'air ne pénètre pas dans les poumons, renversez la tête de nouveau et faites une autre insufflation.
4.  Si l'air ne pénètre toujours pas, commencez la RCR (réanimation cardio-respiratoire) Placez le talon de votre main au centre de la cage thoracique de l'enfant. Placez l'autre main sur le dessus de la première.
5. Exercez 30 compressions. Comprimez le sternum entre 2,5 et 3,8 cm (1 et ½ po). Exercez les compressions de haut en bas, sans saccades, en gardant la main à la poitrine.
6. Vérifiez la présence d'un corps étranger dans la bouche. Donnez une insufflation lente.
7.  Si la poitrine ne se soulève pas, poursuivre les étapes 4 à 7.


Évanouissement
L'évanouissement peut être dû à un grand nombre de facteurs, mais habituellement, la perte de connaissance est attribuable à une diminution temporaire de l'irrigation du cerveau.
Dans la plupart des cas, les évanouissements, durent de 10 à 15 secondes seulement. Le médecin traitant devrait cependant toujours être mis au courant d'une perte de conscience.
Avant de s'évanouir, une personne se sent souvent faible. Elle souffre de nausées, d'étourdissements ou de légers maux de tête et sa vision est parfois trouble.

À surveiller:
L'évanouissement peut être précédé des symptômes suivants :
- Pâleur
- Transpiration
- Étourdissements
- Nausées

Ce que vous devez faire :
1. Si vous pensez que la personne est sur le point de s'évanouir, demandez-lui de s'allonger. Vous pouvez surélever les jambes pour faciliter la circulation du sang au cerveau.
2. Si elle perd connaissance, mettez-la en position latérale de récupération et surveillez étroitement sa respiration.
3. Lorsqu'elle reprend connaissance, gardez-la au repos et au chaud. Réconfortez-la.
4. Si elle ne reprend pas connaissance dans la minute qui suit, appelez les urgences 9-1-1.


Fracture
À surveiller:
L'existence d'un seul des symptômes suivants suffit pour que vous soyez justifié d'appeler une ambulance:
- Douleur aiguë ou sensibilité au toucher.
- Déformation d'un membre.
- Arrêt de la circulation dans un membre (les orteils ou les doigts deviennent blancs ou bleus).
- Perte de sensibilité dans un membre (demandez à la personne blessée si elle sent qu'on lui pince les doigts ou les orteils).
- Enflure et changement de couleur du membre affecté.
- Craquement entendu par la personne.

Ce que vous devez faire:
1. Immobilisez le membre fracturé sans déplacer la personne. Utilisez des serviettes de bain ou des couvertures pour maintenir le membre en place.
2. Appliquez de la glace enveloppée dans un morceau de tissu sur la région blessée pendant une quinzaine de minutes toutes les heures.
3. Appelez les urgences 9-1-1.
4. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.


Hémorragie ou hémorragie externe
Ce que vous devez faire:
1. Appliquez une pression directe sur la coupure avec un linge propre. Si vous n'en n'avez pas, utilisez votre main, en pressant avec les doigts.
2. Faites asseoir ou coucher la personne et veillez à ce qu'elle ne bouge pas.
3. Si la plaie saigne abondamment, appelez à l'aide. Chargez quelqu'un d'appeler une ambulance immédiatement
4. Si le linge s'imbibe complètement de sang, ne l'enlever pas. Appliquez un second linge par-dessus.
5. Maintenez le linge en place au moyen d'un bandage. Toutefois, il ne faut jamais nouer un bandage autour du cou; utilisez plutôt du sparadrap.

Dès que le saignement s'arrête:
1. S'il vous faut transporter la personne, utilisez une écharpe ou un bandage triangulaire pour immobilier le membre blessé.
2. Vérifiez fréquemment si le sang circule bien. Si la partie du membre qui se trouve au-dessous de la blessure est froide ou bleue par comparaison aux autres membres, c'est que le bandage est trop serré.
3. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
4. Demandez des secours médicaux si nécessaire.


Hémorragie interne
Une hémorragie interne est difficile à détecter, puisqu'il n'y a aucun écoulement de sang apparent. Par contre, on peut parfois voir des hématomes ou sentir les épanchements de sang sous la peau. Il est alors important d'intervenir rapidement pour arrêter l'hémorragie puisque le sang est nécessaire pour transporter l'oxygène vers le cerveau, le cœur, le rein, le foie et tous les autres organes. Dans le cas d'une hémorragie interne, la compression d'organes par le sang peut aggraver l'état de la victime, comme lors d'hémorragies dans le cou, le crâne ou le thorax.
À vérifier:
1. Si la personne a reçu un coup violent à la poitrine, dans le dos ou à l'abdomen
2. Si elle a une grande soif
3. Si elle éprouve de la douleur à l'endroit où elle a reçu un coup
4. Si elle a besoin d'air (bâillement ou halètement)
5. Si elle a un étourdissement
6. Si elle a des vomissures teintées de rouge
7. Si elle crache du sang
8. Si elle y a enflure

Ce que vous devez faire:
1. Demandez à quelqu'un d'appeler les urgences 9-1-1.
2. Aidez la personne à s'installer dans la position la plus confortable possible.
3. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
Attention:
Ne surélevez pas les pieds de la personne. Ne lui donnez rien à boire. Ne déplacez pas la personne chez qui vous soupçonnez une blessure à la tête ou au cou, à moins qu'elle n'ait du mal à respirer.


Hyperventilation
Lorsqu'on respire trop, notre système élimine plus de gaz carbonique qu'il n'est produit. C'est l'hyperventilation. Un déséquilibre du processus respiratoire naturel de l'organisme, souvent provoqué par une contrariété ou un effort physique intense.
À surveiller:
- Halètement incontrôlé
- Étourdissements
- Panique
- Anxiété

Ce que vous devez faire:
1. Réconfortez la personne. Encouragez-la à prendre quelques inspirations lentes et à retenir son souffle avant d'expirer lentement.
2. Si la personne s'évanouit, référez-vous à l'article intitulé L'évanouissement.
Attention:
Assurez-vous que les problèmes respiratoires ne sont pas le résultat d'un état pathologique ou d'une blessure.


Hypothermie bénigne - accident dû au froid

L'hypothermie signifie que le corps perd sa chaleur plus vite qu'il ne peut en produire. Contrairement à ce que plusieurs croient, elle ne survient pas qu'en eau froide ou en hiver. En fait, elle se produit dès qu'une personne est exposée à l'humidité, au vent et au froid sans vêtements appropriés et sans abri adéquat.

Dans la première des trois phases de l'hypothermie, l'hypothermie bénigne, la personne a froid, ne peut parler et frissonne constamment.
À surveiller:
- Sensation de froid éprouvée par la personne
- Frissons
- Irritabilité
- Maladresse inhabituelle

Ce que vous devez faire:
1. Enlevez tous les vêtements humides, asséchez la personne.
2. Remettez-lui des vêtements secs et enveloppez-le dans des couvertures.
3. Couvrez la tête et le cou de la personne.
4. Si la personne est pleinement consciente et peut avaler, donnez-lui à boire un liquide chaud, sucré et non alcoolisé.
5. Appliquez des sources de chaleur modérée (comme des bouillottes) sous les aisselles et à l'aine. Évitez tout contact direct avec la peau.
Note:
L'alcool augmente la perte de chaleur; on ne doit donc jamais en donner à une personne qui souffre d'hypothermie.



Infection de plaie et de blessure
Les petites plaies sont trop souvent négligée et finissent pas s'infecter, entraînant des complications qui pourraient être évitées. La plupart du temps, il suffit de nettoyer, désinfecter et protéger la plaie pour éviter l'infection qu'on reconnaît aux symptômes suivants:
 
À surveiller:
- Enflure, rougeur et chaleur autour de la plaie
- Douleur dans la zone entourant la plaie
- Écoulement possible de pus

Une infection grave peut provoquer:
- De la fièvre, un malaise
- Des traînées rouges partant de la plaie en direction du cœur

Ce que vous devez faire:
1. Nettoyez la plaie et asséchez-la.
2. Appliquez un onguent antibiotique.
3. Couvrez-la d'une compresse stérile.
4. Consultez, sans tardez, un médecin
Note:
La prévention demeure la meilleure protection contre l'infection. Veillez à bien nettoyer les plaies et à les panser adéquatement. Il ne faut jamais utiliser de coton: il risque de s'effilocher dans la plaie.



Morsure et piqûre

Les morsures et les piqûres d'animaux sont des accidents très fréquents, qui exposent essentiellement à quatre risques:
- Le saignement (dans ce cas il suffit d'appuyer sur la plaie);
- L'infection;
- Le tétanos;
- L'action spécifique de la toxine ou des microbes apportés directement par la morsure ou la piqûre.

Quelques gestes spécifiques s'imposent en fonction de l'animal ou de l'insecte à l'origine de la plaie.

Abeilles et guêpes
Ce que vous devez faire:
1. Cherchez à savoir si la personne a déjà eu une réaction allergique aux piqûres. S'il a des signes et symptômes de réaction allergique grave et qu'il a un autoinjecteur d'épinéphrine (ÉpipenTM ou TwinjectTM),  aidez-la à l'utiliser immédiatement. Appelez les urgences 9-1-1.
2. Si la réaction semble mineure, rincez la région affectée. Enlevez le dard en grattant doucement la surface de la peau. N'utilisez pas de pince à épiler, car en comprimant le dard, vous risqueriez d'injecter encore plus de poison.
3. Appliquez une compresse d'eau froide sur la région de la piqûre pour limiter l'enflure. Vous pouvez utiliser de la calamine ou une autre lotion pour soulager la démangeaison.
Attention: La plupart des piqûres d'insectes, même si elles sont douloureuses, sont sans danger. Cependant, vous devez observer la personne pour des signes de réactions allergiques graves.  Si l'état de la personne semble s'aggraver, appelez immédiatement les urgences 9-1-1.

Tiques et sangsues
Note: Dans les régions où il y a des tiques, vérifiez fréquemment et soigneusement que les enfants et les adultes ne transportent pas de tiques après avoir été à l'extérieur.

Tiques
Ce que vous devez faire:
1. Pour enlever une tique, saisissez-la le plus près possible de la peau à l'aide d'une pince à épiler et retirez-la délicatement. Si vous n'avez pas de pince à épiler, retirez la tique avec les doigts en vous protégeant à l'aide d'un gant, d'un emballage de plastique ou d'un morceau de papier.
2. Lavez-vous les mains tout de suite après.
3. N'essayez pas de brûler une tique ni de l'enduire de vaseline ou de vernis à ongles, et ne la piquez pas avec une épingle. Si vous ne parvenez pas à la déloger ou si ses barbillons restent ancrés dans la peau, consultez un médecin.
4. Lorsque la tique est délogée, nettoyez la région affectée à l'eau et au savon. Enduisez-la d'un onguent antiseptique ou antibiotique pour prévenir l'infection. Si une éruption ou des symptômes semblables à ceux de la grippe se manifestent ultérieurement, demandez des secours médicaux

Sangsues
Ce que vous devez faire:
1. Recouvrez-les de sel et enlevez-les. Lavez la région de la plaie à l'eau et au savon.
2. Surveillez les signes d'infection, de rougeur, d'enflure ou de douleur dans la région atteinte.

Les morsures et les piqûres d'origine animale ou humaine
Ce que vous devez faire:
1. Si une plaie due à une morsure saigne abondamment, exercez à l'endroit de la morsure une pression directe à l'aide d'un linge propre et appelez les urgences 9-1-1.
2. Si la plaie ne saigne pas abondamment, lavez-la avec de l'eau et un savon doux. N'appliquez pas d'antiseptique, de lotion ou de crème.
3. Recouvrez la plaie d'une compresse stérile que vous maintiendrez en place à l'aide d'un bandage. Consultez un médecin.
4. Réconfortez l'enfant. Gardez-le au chaud.
Note:
Chargez quelqu'un de noter où se trouve l'animal de manière à ce qu'il puisse être capturé et examiné.


Les morsures d'origine humaine peuvent facilement s'infecter.

Les morsures et les piqûres de serpents
Attention: Il est rare que l'on meure d'une morsure de serpent; néanmoins, il faut toujours obtenir de l'aide médicale. Les enfants, en raison de leur petite taille, sont plus vulnérables que les adultes.
Note:
Il est très utile de savoir de quelle espèce de serpent il s'agit afin de pouvoir utiliser l'antitoxine appropriée. Si vous ne le savez pas, prenez minutieusement note de ses caractéristiques.
Ce que vous devez faire:
1. Calmez la personne et veillez à ce qu'elle ne bouge pas.
2. Ayez recours immédiatement à des soins médicaux. Si possible, portez la personne. La marche augmente la propagation du venin.
3. Maintenez l'endroit de la piqûre au-dessous du niveau du cœur afin de retarder la propagation du venin.
4. Si la morsure a été faite par un serpent corail ou un membre de la famille du serpent corail : à l'aide d'un bandage bien ajusté, enveloppez tout le membre. Vous ne devriez pouvoir glisser qu'un seul doigt sous le bandage, sans plus.
5. Surveillez d'éventuels problèmes respiratoires. Si la personne cesse de respirer, pratiquez la RCR.
6. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.


Objet logé dans une plaie
Les plaies souillées par des corps étrangers (terre, graviers, brindilles, bouts de verre, couteau, outil, etc.) sont considérées comme des plaies graves qui nécessitent un traitement médical urgent par un médecin. Il y a cependant certaines mesures à prendre avant l'évacuation du blessé ou en attendant l'arrivée des secours.
Ce que vous devez faire:
1. Appelez les urgences 9-1-1 si le corps étranger est logé dans la tête, le cou ou le torse.
2. Dégagez la plaie en faisant attention de ne pas déplacé l'objet. Découpez le tissu si nécessaire.
3. Stabilisez l'objet et limitez le saignement en appliquant des compresses autour de l'objet.
4. Maintenez les compresses en place au moyen de bandages.
5. Consultez immédiatement un médecin.
6. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.
Note: Demandez à un médecin si une vaccination s'impose.
Attention: N'essayez pas de retirer l'objet de la plaie. Cela pourrait provoquer une forte hémorragie ou aggraver la blessure.



Piscine et baignade
La baignade, à la piscine ou dans un lac, n’est pas sans risque. Quelques règles pour s’amuser en toute sécurité et prévenir les noyades encore trop nombreuses, particulièrement chez les enfants.
- Les enfants qui se baignent dans une piscine ou dans un lac doivent être surveillés en tout temps par un adulte.
- Les objets gonflables sont amusants dans l'eau, mais ils n'empêchent pas la noyade et ne remplacent pas la veste de flottaison individuelle (VFI) ou le gilet de sauvetage; surveillez de près les nageurs ou les enfants qui les utilisent.
- Ayez toujours à votre disposition des vestes de flottaison individuelle (VFI), une perche ou une bouée de sauvetage ainsi qu'une trousse de premiers soins en cas de blessures.
- Votre piscine doit être entourée d'une clôture d'au moins 1.4 mètre de hauteur et munie d'un dispositif auto-verrouillant.
- Ayez un téléphone sans fil avec vous afin de ne pas quitter la piscine des yeux et pouvoir communiquer rapidement avec les secours si un incident devait arriver.
- Sortez de l'eau par mauvais temps. Si un éclair atteint l'eau, les baigneurs peuvent être électrocutés.
- L'alcool et la baignade ne font pas bon ménage. L'alcool affecte la coordination et le jugement du nageur. Restez sobre, vous aurez plus de plaisir dans l'eau!
- Respectez et faites respecter les règles élémentaires de sécurité aquatique (ne pas pousser, ne pas marcher sur le bord de la piscine, etc.).


RCR pour l'enfant - la réanimation cardiorespiratoire (RCR)
Déterminez si l'enfant est conscient
- Tapoter l'enfant ou le secouer légèrement.
- Criez: «Ça va?»

Si l'enfant ne réagit pas, voici ce que vous devez faire:
1. Criez pour obtenir de l'aide. Demandez à quelqu'un d'appeler l'ambulance. Si vous êtes seul, donnez les premiers soins pendant deux minutes avant d'appelez les SMU/9-1-1.
2. Faites rouler l'enfant sur le dos (le cas échéant). Ouvrez les voies respiratoires. Renversez la tête et soulevez le menton de l'enfant avec précaution, en appuyant légèrement sur son front.
3. Vérifiez la respiration. Regardez, écoutez et sentez les signes de la respiration pendant 5 à 10 secondes.

4. Si l'enfant ne respire pas, donner lentement 2 insufflations:
    a. maintenez la tête renversée
    b. pincez les narines de l'enfant
    c. plaquez vos lèvres autour de sa bouche en assurant un contact hermétique
    d. donnez 2 insufflations lentes
    e. observez le soulèvement de la poitrine pour vous assurer que l'air pénètre dans les poumons

5.  Commencez la RCR
    a. Placez le talon d'une main au centre de la poitrine de l'enfant.
        Placez l'autre main par-dessus
    b. Exercez 30 compressions
    c. Comprimez le sternum entre 2,5 et 3,8 cm (1 et 1,5 pouce)
    d. Exercez les compressions de haut en bas, sans saccade, en gardant constamment la main sur la poitrine
    e. Donnez 2 insufflations lentes

6. Répétez les cycles de compressions et d'insufflations pendant deux minutes. Si vous n'avez pas appelé les urgences 9-1-1, faites-le immédiatement.


Saignement de nez
Le saignement de nez ou épistaxis survient le plus souvent de façon spontanée ou après un traumatisme direct sur le nez. Dans la plupart des cas, les saignements de nez sont provoqués par la sécheresse, due notamment à la chaleur des maisons, ou au fait de se gratter le nez. Ils peuvent aussi être provoqués par une blessure, une inflammation causée par les rhumes, les allergies et l'usage de drogues.

La plupart des saignements proviennent de la partie avant du nez et cessent après quelques minutes
Ce que vous devez faire:
1. Faites asseoir la personne.
2. Faites-lui pencher la tête légèrement vers l'avant.
3. Pincez son nez fermement juste sous l'os.
4. Maintenez le nez pincé sans interruption pendant au moins 10 minutes.
5. Si le saignement persiste, consultez un médecin.
Note:
Vous pouvez ralentir le saignement en appliquant des compresses froides sur le front ou sur la nuque, ou sur les deux à la fois.


Ampoule   


Blessure à la bouche   


Blessure à la tête   

Corps étranger dans l'œil


Coup de chaleur   



Coupure et plaie   



Écharde   


Entorse et foulure   


Épuisement dû à la chaleur   


Éraflure   
 


DVR - la Désobstruction des Voies Respiratoires
(Étouffement chez le bébé)

DVR bébé ‎(Étouffement bébé)‎




DVR - la Désobstruction des Voies Respiratoires
(Étouffement chez l'enfant)

DVR ‎‎(Étouffement ‎enfant et adulte)‎‎‎




Évanouissement   


Fracture   


Hémorragie   

Hémorragie




Hémorragie interne   


Hyperventilation   


Hypothermie - accident dû au froid   

Hypothermie par immersion



Infection de plaie et de blessure   


Morsure et piqûre   


Objet logé dans une plaie   


Prévention des Noyades





RCR - la Réanimation CardioRespiratoire 


RCR bébé

RCR enfant





Saignement de nez: Bons gestes et idées reçues